Cité d'Agamemnon,  la "riche en or" ( Homère)

 

 

porte des L

C'est grâce à la passion d'un allemand que fut découvert le  site de Mycènes, à la fin du XIX° siècle. Heinrich Schliemann, archéologue amateur et grand admirateur d'Homère, est  persuadé que la guerre de Troie a bel et bien eut lieu; jusque là, on considérait la guerre de Troie comme une histoire issue de la mythologie,  ne reposant sur aucun fait réel.  A l'âge de 47 ans, Schliemann, riche commerçant , décide de consacrer sa fortune et son temps à  sa passion. Il arrive en Grèce,  épouse  la belle Sofia Engastromenou de trente ans sa cadette, et se lance sur les traces des héros de l'Illiade.

Contrairement à la riante Epidaure, Mycènes est un endroit austère, une colline battue par les vents, chargée d'un passé vieux de plus de trois mille ans! Les ruines sont peu parlantes pour celui qui ignore leur histoire...et il faut beaucoup d'imagination pour reconstituer à partir de ces quelques vestiges, l'aura de cette très ancienne civilisation.

Cependant on ne peut nier la majestuosité de la porte des Lions

 P1040054

 ou des cercles des tombes royales...

 P1040059

On ne peut qu'admirer le travail des artisans (poteries aux formes et  motifs originaux; travail de l'or, de la ferronerie)de cette cité qui a connu la gloire et influencé les  nombreuses civilisations qui lui ont succédé, dans le nouveau musée qui leur est consacré.

 P1040039

 

 

P1040034

 

P1040030

Le masque d'Agamemnon est une copie de l'original, qui se trouve au Musée Archéologique d'Athènes

L'entrée de la tombe dite "d'Agamemnon" est aussi impressionante;

 

 P1040089

tout comme ces  murs,  dont la construction a longtemps été attribuée aux Cyclopes; car on ne pouvait expliquer autrement, qu'un peuple de simples humains puisse être à l'origine de ces réalisations gigantesques. 

 P1040065

 Le site de Mycènes nous raconte la terrible histoire de la dynastie des Atrides et de leur cruel destin:

 Agamemnon, tout puissant roi de Mycènes, part en guerre contre les Troyens, aux côtés de son frère Ménélas, roi de Sparte pour reprendre la Belle Hélène, enlevée par Paris, fils de Priam, roi de Troie. Mais le vent refuse de se lever pour permettre le départ des navires  grecs. Agamemnon, poussé par les autres Rois Grecs, sacrifie sa fille Iphigénie, pour appaiser la colère d'Artémis. Au retour de la guerre, Clytemnestre, son épouse,  tue  Agamemnon avec l'aide de son amant Egysthe. Oreste, leur fils, venge la mort de son père et tue à son tour Clytemnestre...Funeste sort des Atrides, atteints de malédiction!

Cette histoire explique peut être l'atmosphère pesante que l'on ressent en contemplant les pierres de Mycènes.....ou peut être n'est-ce que mon imagination.......

 P1040055

Côté pratique:

Mycènes se trouve à une heure de route, à peine,  de Nauplie. A l'heure actuelle, l'entrée est à 8 euros, pour le plein tarif et donne droit à la visite du site, du tombeau des Atrides (à gauche de la route avant l'arrivée au site) et du Musée.

Le village de Mycènes n'a aucun charme...une succession de tavernes sur le bord de la route, destinées surtout au tourisme de masse....

A partir du 1° novembre et jusqu'au 1° avril, visite libre les dimanches. Egalement gratuit,  les premiers dimanches du mois, en mai, juin et octobre.

Il y a un petit parking, où sont ouverts, en été, une buvette et un bureau de poste.

Peu d'arbres sur le site...c'est pour cette raison qu'en été, il est recommandé d'y aller tôt le matin, et aussi pour éviter la cohue; les cars de tourisme sont nombreux à partir de 10 heures.

Attention : la montée vers le site est raide. Passé la porte des Lions, elle est d'autant plus difficile qu'elle est constituée de gros pavés innégaux...éviter les talons et sandalettes ou tongs glissants.